La fin de la carte bancaire?

carte bancaire

.

La carte bancaire condamnée ? On aurait du mal à y croire tant cet objet est devenu familier, toutes générations confondues…et pourtant, cela semble bien être le cas !

Créée en 1967, la carte bancaire va sans cesse s’améliorer pour devenir de plus en plus sécurisée : bande magnétique, symbole UV puis surtout, en 1986, intégration de la « puce » électronique.

.

En 2018, quelques indices laissent penser que la disparition de la carte bancaire est proche. Nous avons en France notre carte bancaire avec son option « sans contact » et en Chine la possibilité de payer via un QR Code pour les factures, notes de restaurant ou d’hôtel. Une fois scanné par votre smartphone, la somme correspondante passe de votre compte sur celui du commerçant et la facture vous est envoyée par mail…Résultat : le smartphone est devenu le principal, et de très loin, moyen de paiement en Chine.

A quand la disparition de la carte bancaire ?

Le taux d’équipement en smartphone a explosé en France, passant de 17% à 65% en 3 ans, et la tendance se poursuit, toutes catégories sociales et classes d’âge confondues, y compris les seniors !

Si la France se fait remarquer par sa résistance au changement ( elle reste largement devant les autres pays européens avec 45 chèques émis par an et par personne, contre 11 en moyenne), cela ne devrait pas être le cas pour la substitution du smartphone à la carte bancaire.

Car pour l’essentiel le pas est déjà franchi : on réserve ses billets d’avion et ses places de spectacle, on effectue des virements bancaires et des paiements en ligne avec son smartphone.

D’autre part les applis Paylib et Apple Pay, permettant le paiement via son smartphone, sont aujourd’hui proposées par les banques. Dernière brique manquant à l’édifice : la généralisation des terminaux acceptant le smartphone comme moyen de paiement… En bref, la carte bancaire connaît aujourd’hui de nombreuses alternatives que les français adoptent plus ou moins selon leurs habitudes.